ça va finir en journal intime, le truc…

ça va finir en journal intime, le truc…

bonjour les yeux,

vous aussi ça parle, dans votre tête?

 

Dans la mienne, oui, toujours. Mais tout va bien, on s’habitue, il suffit de savoir de savoir que c’est naturel, et de laisser faire. Et de ne pas confondre « flot de pensées » et « vélo qui tourne en rond », c’est pas la même direction, c’est important la direction…

Bref.

 

J’ai reçu mon livre et ses 99 premiers jumeaux, il y a quelques jours

Quelques jours de vacances, pour lever le nez de mon intense mais pédagogique auto-formation « réseaux sociaux » (je suis encore très loin d’avoir tout pigé, mais comme on dit, ma marge de progression était conséquente).

Quelques jours en… (non ce n’est plus un tête à tête, avec 100 livres), quelques jours à les sortir de leurs deux cartons, à les poser sur la commode au milieu du salon, à les regarder le matin quand je me lève, et oui, en vérité, enfin un peu tout le temps dans la journée. Une saveur encore de surprise, « C’est moi qui ai fait ça… », le petit goût âcre du syndrome de l’imposteur qui rôde parfois, dans les moments d’ombre.

Les regarder ainsi, c’est cette lumière dont j’ai besoin, celle qui évite de se cogner aux murs, celle qui me montre où je mets les pieds. Encore trop de « on », à remplacer par des « je », encore de la définition existentielle, ça vient, ça vient.

 

Action

Stylo, vos noms sur les petits papiers, chercher les adresses de ceux qui doivent être envoyés, rapporter quelques enveloppes de la Poste…

Ce week-end, c’est rédaction de vos dédicaces à la maison, lundi je commence la distribution, et mardi… la Poste!

 

Surveillez vos boîtes aux lettres

et j’espère distribuer encore plein d’autres petits jumeaux cette année!

 

Audrey, contemplative, le 5 janvier 2024

 

Post a Comment